mercredi 28 janvier 2015

Le Bio ? Pourquoi


Cet article, il  est tout de même utile de le préciser n'est pas pour blâmer les personnes qui me liront et qui n'ont pas pour habitude de consommer des produits issus de l'agriculture biologique. Moi même je le fais de manière exclusive uniquement depuis la naissance de mon fils. Et oui il m'arrive encore de manger à Mc Do, oui mon fils a déjà manger à Mc Do, bu de l'oasis et manger des bonbons ( 1 fois ! ), et non les consommateurs de produits bio, les vegans, les aficionados des jus de légumes et des smoothies ne font pas partie d'une secte ....

C'est après cette petite introduction bien sympathique que je vais débuter cet article en tentant de convaincre les gens encore sceptique ( ça fait beaucoup de ique ? ) , que les produits issus de l'agriculture biologique ( wahouuuu ! )  sont l'avenir !
Avez vous pris le temps, de retourner les paquets que vous mettez dans vos caddies pour regarder ce qu'ils contenaient ? Vous ne vous demandez pas pourquoi sur un simple paquet de gâteaux la liste des ingrédients peut être étrangement longue ? Ne vous êtes vous jamais demandé que voulait dire tout ces chiffres  ( E 154, E 118 et j'en passe, j'y reviendrais d'ailleurs ) 

Les aliments issus de l'agriculture intensive, contiennent une quantité astronomique de pesticides, de conservateurs parfois extrêmement nocifs pour notre santé . Petit florilège extrait du livre de Corine Gouget sur les additifs alimentaires . 

E 284 : Provoque asthme, destruction des globules rouges, risques de cancer, diarhée chronique, problèmes menstruels .

E 110 : hyperactivité, asthme, urticaire, maux d'estomac, vomissements 

E 380 : troubles digestifs très violents ( on retrouve cet additif dans les pâtes à tartiner et fromage à pâte dure ) 

E 107: hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies

E 954 : Allergies, risques de cancer

J'aurais pu continuer comme ça pendant des lignes et des lignes. N'avez vous pas remarqué que toutes les conséquences de la consommation de ces additifs ressemblent étrangement à l'explosion des maladies de cette dernière décennie ? Les cancers, la prolifération des allergies, les bébés asthmatiques de plus en plus tôt, l'hyperactivité ... ( au passage on fout de la taurine dans les laits en poudre bébés pour ceux qui ne le savaient pas, DE LA TAURIIIIIIINE  ) 

Manger bio, quelles certitudes ? Nous avons la chance les amis de vivre dans un pays où le label Agriculture biologique est un label strict et soumis à des règles très précises. Une enquête menée récemment par l'autorité européenne de sécurité des aliments démontre que sur un comparatif d'échantillon de fruits et légumes analysés, on comptait 1.7 % de pesticides pour les produits bio contre 37,4% pour les produits de l'agriculture intensive. 
Simple test, prenez deux tomates, une bio et une achetée en grande surface . Comparez la vitesse à laquelle la tomate va pourrir, le test parle de lui même. Il m'est arrivé de garder une tomate non bio 12 jours sans qu'elle ne se ramollisse ne serait ce qu'un iota ! 

WHATTTTS THE PROBLEMMMM



Manger bio, c'est cher ?  FAAAAAUX  ( mention spéciale pour Norman ). C'est vrai que sur les étiquettes, c'est forcément plus cher. Mais pensez, que manger bio, entraîne forcément à changer ses habitudes de consommation et donc à éviter, les achats impulsifs, et le gaspillage. Croyez moi ou non au final ça revient pratiquement au même. L'essor du bio depuis cette dernière décennie a aussi nettement réduit les coûts.



Mais ça change quoi ? Un paquet de choses, si vous mangez bio, vous consommerez automatiquement des produits de saison ( non trouver des fraises et des tomates en janvier c'est pas normal  ) et vous contribuerez à réduire l'enrichissement scandaleux des grandes industries agro alimentaires. Vous contribuerez à préserver notre jolie planète, c'est bien beau  d'y vivre tranquillement, mais si on la détruit, faudra pas venir chouiner après. Vous découvrirez de nouveaux produits, des légumineuses et des céréales aussi bonnes les unes que les autres et dont vous ne soupçonnez pas l'existence avant d'avoir mis les pieds dans un bio coop. Manger bio c'est aussi sauver nos petits agriculteurs qui se font littéralement bouffer par les géants industriels. Manger bio c'est préserver l'eau, vous n'imaginez pas un seul instant le prix du traitement des eaux polluées . Les agriculteurs produisant des fruits et légumes issus de l'agriculture biologique plantent et produisent en fonction du climat, ce qui nécessite une consommation en eau très faible. 



J'en aurais encore des tas de choses à dire, mais je vais conclure là dessus. C'est pas un effet de mode, nous sommes des consommateurs de masse qui oublient bien souvent que notre santé défectueuse n'est que la triste conséquence de nos habitudes de consommation . Apprenons à être responsable, apprenons à nos enfants que manger sain est primordial pour leur santé à venir. A défaut d'acheter bio, essayez au moins d'acheter local, de consommer des produits non raffinés ( sucre blanc, pâtes blanches, riz blanc, sel fin ) . Lavez vos légumes achetés en grande surface très minutieusement, dans du vinaigre et pelez les . On est pas parfait dans notre manière de consommer, mais ouvrons enfin les yeux, au moins pour l'avenir de nos enfants ... 

Vous pouvez consulter le site de mon bio coop favori SATORIZ, afin de voir les 31 points de vente disponible en France. 

Little I et Maman M 


2 commentaires:

Un petit mot d'amour ?